La pertinente question des choix dans la vie

        La vie est constituée d’un ensemble de choix qui s’étendent sur plusieurs domaines. L’homme est contraint à effectuer différents choix dans tout ce qu’il traverse comme situation. En parlant de  »choix », nous mettons à côté ici l’inoncence de l’enfance en ce qui concerne les choix. Un enfant n’a pas de choix. C’est un acteur passif de la société car il subi tout ce qui lui arrive.

       Par ailleurs, plus on grandit en âge, plus on est confronté à différents choix. La pertinence des choix qu’on a à opérer varie d’une personne à une autre. Un évenement identique qui concerne plusieurs personnes ne provoquera pas toujours la même réaction chez ces personnes. Il est vrai, par exemple, que beaucoup de décisions que nous prenons, nous avons parfois l’impression que leur impact est anodin. Ce que nous oublions, c’est qu’aucun choix n’est anodin. En réalité, même un choix qui nous semble assez minime peut provoquer des conséquences très lourdes dans notre avenir.

        S’il faut que je commence par des choix  »insignifiants » de la vie, je dirai que nous n’avons pas le droit de les sousestimer. On peut être devant deux chemins, l’un qui va à gauche et l’autre à droite. Notre choix de passer par l’un ou l’autre des chemins peut nous sembler dérisoir mais nous ne nous rendons pas compte à quel point cela chamboule notre avenir. Car en choisissant de passer à droite, nous verrons des choses que nous n’aurons pas vu si nous passions à gauche. Nous rencontrerons peut-être des personnes avec lesquelles nous échangerons. Tout cela aura un impact sur notre avenir. Ce que nous trouverons pourra nous être fatal tout autant que ce pourra nous être bénéfique.

        Neale Donald Wasch écrit au sujet des choix que ceux-ci modifient constament le déroulement de notre vie, ainsi que le parcours de l’univers tout entier. D’après Norman Vincent Peale, les choix que nous opérons nous permettent de définir ce que nous sommes. Nous devons assumer nos choix.  Dans mon ouvrage intitulé  »les Voix de mon coeur », j’essaie de mettre un accent sur l’importance des choix dans notre vie. En mon sens, notre destinée n’est pas rectiligne. Il se meut constamment, cela eu égard aux choix que nous opérons. Une personne censée devenir un jour président de la République, ne pourra l’être que conséquemment aux différents choix qu’elle aura opéré. Si à un moment de sa vie elle décide de devenir un religieux, elle devra savoir que ce choix aura fait toute la différence sur son avenir.

        L’éternelle question des choix continuera de faire couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, la pertinence des choix dépend d’un évenèment ou d’un autre, dans notre vie, selon les uns. Pour ceux-ci, il y a des choix plus essentiels que d’autres dans la vie de toute personne. On parle ici des choix de conjoint par exemple, des études à faire, etc. Pour d’autres, par ailleurs, chaque choix est capital, qu’il s’agisse de celui au sujet d’un habit à mettre ou à ne pas mettre, d’une phrase à dire ou à ne pas dire, tous ces choix revêtent une très grande importance du moment qu’ils permettent de modifier le cours de notre vie. Y a-t-il un choix plus important qu’un autre? C’est possible, diront certains. En ce qui me concerne, je pense que rien ne doit être minimisé. Car dans ce monde où nous vivons, même le plus petit des choix que nous prenons peut provoquer des conséquences dévastratrices.

         Une façon importante de se rendre à l’évidence de l’importance des choix que nous prenons, c’est de comprendre l’endroit de notre destination. Nous devons savoir là où nous voulons partir, nous devons avoir à l’esprit la destination de nos rêves. Car au bout du compte, chaque choix que nous serons appelés à opérer devra être fait dans le but de réaliser nos rêves. Celui qui veut devenir un jour médecin doit opérer des choix capables de le propulser vers la réalisation de son objectif. Il ne prendra pas les mêmes choix que ceux de celui qui veut devenir un avocat.

        En fait, la pertinence des choix que chaque homme veut opérer dans sa vie démontre sa maturité. Une personne matûre, c’est celle qui sait différencier le bien du mal, et qui sait trouver un compromis pour faire ce qui est juste. Il ne suffit pas de faire un bon choix pour soi-même, en réalité. Il faut plutôt choisir par égard à notre environnement, mais aussi en prenant compte des intérêts des uns et des autres. C’est à ce moment que j’ai parlé de  »compromis ». L’ancien président des Etats Unis d’Amérique F.D. Roosevelt a dit un jour que le début de la responsabilité pour une personne, c’est de savoir marier la raison à la passion. Edgard Allan Pô renchérit en disant que la raison et la passion sont comme deux gouvernails d’un navire. Si l’un n’est pas là, le navire ne fera que balotter et finira par chavirer. Il faut agir sur base des deux: la passion et la raison doivent guider nos choix. La passion nous demandera de suivre ce que nous dicte notre coeur tandis que la raison, elle, nous permettra de prendre en compte un certain nombre de paramètres sociaux avant d’opérer notre choix.

             J. Steinbeck écrit que  »lorsque nous sommes confrontés à des choix, que ce soit en actes ou en pensée, nous devons garder à l’esprit que nous sommes mortels (…) ». D’après cet auteur, nos différents choix doivent tenir compte de notre situation d’homme dans la société. Il faut se poser la question de savoir:  »Est-ce que mon choix ne fera pas de mal à quelqu’un » . Nous devons éviter de ne penser qu’à nous-même au moment où nous prenons des décisions. Car en tant qu’être humain, les conséquences de nos choix peuvent affecter notre famille, même après notre mort.

              En définitive, ce qu’il faut retenir ici c’est que chaque choix est important et crucial. De ce fait, nous devons réfléchir à deux fois avant de faire, ou de dire quoi que ce soit. Notre vie en dépend, nos rêves en dépendent aussi. Bref, chaque choix que nous opérons est pertinent, car il change le cours de notre vie, et le cours-même de l’univers tout entier. EN opérant un choix ou un autre, n’oublions pas surtout que nous devons nous baser sur notre coeur et notre tête, qui sont les deux gouvernails du bateau de notre vie.

                                    Fab Malik W. ®2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.